Bienvenue à la Wammy's House ! Un orphelinat pour surdoués.. Qui gagnera la course ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Atal, child of a bloody Moon

Aller en bas 
AuteurMessage
Atal



Messages : 2
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Atal, child of a bloody Moon   Lun 16 Avr - 16:34

Véritable Prénom & Nom :

Ardate Shigger

Surnom :

Atal

Âge :

17 ans

Spécialité :

Elle aime se battre, et est plutôt douée dans ce domaine malgré sa taille assez
petite. C'est un critère trompeur, car elle est réputée pour être extrêmement
bestiale. Elle est également passionnée par les armes en tout genre et elle est
douée au lancer de couteaux.Elle ne peux s'entraîner que sur des sujets
inertes, « malheureusement »...


Orientation :

Hétérosexuelle.

Date D’arrivée à la W.H
:


En 2000, en fait, elle vient tout juste d’arriver...




{ Detals of Your Corpse }


VDescriptionV






Physique :


Atal est une jeune fille a l’apparence relativement banale, hormis quelques
détails. Elle n’est pas très grande, mais ne se démarque pas non plus
énormément par sa petitesse. En ensemble, elle n’est pas désagréable à
regarder, cependant, n’oublions pas que les gens s’appuient toujours sur de
minimes détails.






Elle a de longs cheveux bruns, légèrement ondulés qui pourraient être très beaux si
seulement elle en prenait un peu plus soin. En fait, cela doit bien faire
plusieurs mois qu’ils n’ont pas vu une brosse, ce qui lui donne un air sauvage,
allant bien avec son caractère. Elle a une peau pâle, très peu colorée, ce qui
ne lui donne pas une apparence d’être vivant. Au milieu de son visage pâle
brillent des yeux verts vifs, qui semblent tout scanner dans les moindres
détails. A son cou fin, elle attache constamment un collier de chien noir,
simple, mais qui rappelle aux autres le fait qu’elle est bestiale et n’a aucune
envie de se fondre dans la masse des autres humains. Elle porte des vêtements
trop grands pour elle, pour le plus souvent noirs, parfois quelques t-shirt de
groupes de métal, mais de manière générale reste dans des vêtements neutres.
Ses vêtements sont souvent très usés, parfois déchirés et elle porte toujours
les mêmes, car elle ne voit pas l’utilité d’user de l’argent pour en acheter de
nouveaux. Elle ne se maquille pas non plus, trouve cela stupide, et ne supporte
pas les filles dont les attitudes féminines sont exagérées.




Atal pourrait être une jolie fille, si elle prenait plus soin d’elle et
apprenait un peu à être civilisée… Entre ses cheveux en batailles, sa peau pâle
démunie de tout maquillage et ses vêtements de clochards, nous constatons bien
là l’importance qu’elle porte à l’apparence. C'est-à-dire, aucune.


Morale :


Comme je l’ai dit plus tôt, Atal n’a aucune notion d’apparence, et se moque
de ceux qui y trouvent une grande importance ; « Vanitas Vanitatum,
qu’en ai-je à foutre de cette putain de vanité qui semble tous vous
gouverner ! Tsh, non mais quelle décadence... »


Hormis
cela, Atal a un caractère extrêmement particulier. Elle est misanthrope et
antisociale, et a un caractère très froid. Elle parle peu et a un air morgue et
inquiétant, ce qui n’encourage pas les autres à venir la voir. Elle reste
presque toujours calme et silencieuse, et si cela fait fuir les autres, tant
mieux. Mais malgré cela elle a apprit, à contre cœur, à vivre avec ses
semblables. Désormais elle tolère leur présence et ne les massacre plus sans
aucune raison.




Les
massacrer ? Oui, c’est le mot. Car depuis toujours, elle est sujette à de
brusques excès de rage, qui partaient parfois d’une chose minime. Certes elle
est petite mais cependant, elle connaît les lieux où frapper et se bat avec une
telle férocité, une telle hargne, une telle bestialité qu’il est très difficile
de la battre. Elle n’a pas d’idées conventionnelles de la façon de se battre,
elle frappe, griffe et surtout mord, de manière à être certaine de gagner. Elle
mord, cela peut paraître stupide ou dérisoire, mais elle a de bons crocs et a déjà
arraché des lambeaux de chair à un ennemi récalcitrant. Lorsqu’elle perd une
bataille, elle n’en sort pas honteuse ; « La véritable honte, c’est
de fuir un combat, de frapper un ennemi à terre, d’être à plusieurs contre une
seule personne, ou de s’en prendre à plus petit que soi. »




Malgré
toute la violence et le sang qu’elle est capable de répandre, Atal est une
personne de principe. Elle se fie à ces principes qui, selon elle,
caractérisent les gens bien, même si il lui arrive parfois (très rarement), de
les briser exceptionnellement. Ainsi il n’est pas rare de l’entendre commencer
une phrase par « Par principe… » avant de donner un de ses principes
inaltérables. Ainsi elle a des principes lorsqu’elle se bat (voire sa
description de la honte dans les combats, haut dessus), et pour chaque choses
de la vie. « J’ai horreur des gens qui reviennent sur ce qu’ils ont dit.
Lorsque je parle, je ne dis que des choses que je pense sincèrement. Sinon, ça
n’a aucun sens. », « Tous les traîtres méritent de mourir. On ne
trahit pas quelqu’un qui nous a donné sa confiance. On ne brise pas une
promesse. » Lorsqu’elle voit quelqu’un frapper un enfant, ou une quelconque
personne incapable de se défendre, elle va détruire le tyran. Souvent, les
victimes la remercient, mais elle se retournent vers eux et dit d’une voix
froide « Ne me remercie pas. J’ai juste agit par principe. ». Ils ne
la croient pas et pourtant, elle est sincère. Elle n’hésiterait pas à les
saigner si ils venaient à l’embêter… Dommage qu’il ne figure pas dans ses
principes qu’étaler le sang des gens n’est pas une chose à faire…




Également une chose étrange chez elle, c’est que la Lune a un effet des plus particulier
sur son organisme. Lorsque la Lune est pleine, elle ne dort pas une seule
minute de la nuit, et est soit très calme et sereine, soit à l’inverse une
véritable furie qui ne contrôle même plus ses actes…
Toutes
ces mauvaises choses qui la caractérisent font d’elle une personne extrêmement
étrange, et en même temps attirante de par son côté énigmatique.


Aime/N’aime pas
:


Elle aime le sang, la Lune, se battre et les armes en tous genre.
Elle n’aime pas les filles trop vaniteuses, ceux qui n’ont pas de principes et
les égocentriques. Elle trouve Mello égocentrique (elle le connaît mal) et le
simple fait de le voir l’énerve…


Classe :

Elite.

Q.I :

179

Manie
:
font]


Elle fixe les gens sans aucune gêne, et ce sont toujours eux qui détournent
leurs regards, incapable de soutenir celui aux éclats verts de la bestiale
jeune fille… Elle a également des tics de chiens parfois ; elle grogne,
mord, et lorsqu’elle hurle avant de frapper, cela peut vaguement rappeler un
aboiement… Sinon, elle mange parfois des biscuits pour chien.


Groupe :

Degenerates



OHistoryof the CharacterO

Parfois, des gens viennent la voir. Le plus souvent ce sont des petits.
Ceux-ci n’ont aucune notion du danger… Ils s’asseyent à côté d’elle alors
qu’elle est dans un coin sombre et ne veux rien d’autre que de la paix. Elle a
horreur des enfants.


« Bonjour,
t’es qui toi ? »



Elle
tourne alors son visage mort vers eux, les fixes de son regard froid et leur
dit ;


« Qu’est-ce
que ça peut te faire, qui je suis ? »



« Bah
je sais pas, je te connais pas… Je voulais juste savoir qui t’es… »



« Casse-toi
enfoiré de mouflet. Je ne veux pas savoir qui je suis. Je ne veux pas me
souvenir de qui je suis. Alors toi, tu sauras encore moins qui je suis. »



Et
souvent, ils partent rapidement, effrayés. Et si cela ne suffit pas, elle se
lève et les menaces, et ils disparaissent de son champ de vision. Elle ne les
blesse pas, non. Ce n’est pas nécessaire. Et puis, on ne blesse pas les plus
jeunes, par principe…



***


Qui
elle est, elle le sait, malgré le fait qu’elle fasse tout pour l’oublier. Son
destin était tracé dès sa naissance, il était clair qu’elle avait loupé sa vie
avec sa venue au monde… Sa mère venait à peine d’accoucher que déjà, elle rejetait
son enfant. A vrai dire avec la couleur si pâle, voire gris clair qu’avait sa
peau, les médecins l’avaient crue morte, jusqu’à ce qu’elle crie en prenant sa
première bouffée d’air dans ce monde maudit. Sa mère accouchait de l’enfant qu’elle
avait eu avec un homme marié, en trompant le mari qu’elle avait déjà. Elle lui
donna un nom et un prénom un peu au hasard, décrétant que de toute manière elle
l’abandonnait. C’est ainsi qu’elle hérita d’un prénom et d’un nom que sa mère
trouva en choisissant les premiers noms qui tombait dans les pages d’un vieux
magasine. Ardate Shigger.


Dès
nourrisson, elle connut donc un orphelinat, plutôt que la chaleur d’un foyer.
Malgré ses magnifiques yeux verts, le regard de la petite faisaient fuir tous
les parents qui auraient été d’accord de l’adopter. Elle grandit dans la
froideur d’un petit orphelinat délabré, subissant les vices de tous les plus
grands, qui la battaient pour faire fuir la peur instinctive qu’elle créait
chez eux. C’est ainsi qu’elle développa un sens aiguisé de l’esquive, et devint
une véritable bête de combat.



***


« Pourquoi
as-tu fais ça ? »



« Parce
qu’il le méritais. »



Elle
n’avait que neuf ans. Elle ne voyait pas ce qu’elle avait fait de mal. Ces neuf
années dans cet orphelinat avaient déjà obscurcit son jugement. Le mal, le bien…
Tout cela est si abstrait…


« Est-ce
que tu te rends compte que tu l’a tué ? Il est mort, tu sais, il est au
ciel… »



« Il
ne peut pas être "au ciel". Il est bien trop mauvais pour ça. »



« As-tu
des remords, Ardate ? »



« Aucun. »



***


C’est
ces quelques phrases qui condamnèrent pour toujours le peu de raison qui
pouvait rester à la petite fille. Son destin était désormais scellé. Et jamais
rien ne pourrait changer…


Durant
les huit années qui suivirent, Ardate vécut dans les tréfonds de la folie,
enfermée entre les murs blancs d’un hôpital psychiatrique. Elle ne devait y
rester qu’un an, cependant là bas, on n’est jamais sûr de sortir en temps et en
heure… A chaque fois, ils repoussèrent de six mois. Ils repoussèrent ainsi sa
sortie quatre fois. La quatrième fois, Ardate fit sa première véritable crise
de rage, et perdit toute conscience humaine. Elle se jeta sur le médecin en
chef et planta un stylo dans son épaule, le bougeant jusqu’à ce que la moitié
du stylo se casse et reste coincée dans les débris de sa chair déchirée. Elle
le mordit à la gorge, et on parvint à l’arracher à temps, avant que le médecin ait
de graves séquelles… C’est à compter de ce jour qu’ils décidèrent de la garder
plusieurs années encore, cinq ans. Cinq longues années ou la jeune fille perdit
la raison, et il lui fut diagnostiqué une schizophrénie légère lors de la
pleine lune. Cinq longues années où, lorsqu’elle était droguée de médicaments,
les médecins pouvaient la manipuler pour faire d’elle ce qu’ils voulaient… Cinq
longues années qui firent d’elle le monstre sanguinaire qu’elle est désormais. La
vie ne comptait plus pour elle, désormais, la vie des autres non plus. C’est
pour cela qu’il faut que les jeunes orphelins de la Whammy’s restent très
prudents…


Enfin
un jour, elle put sortir. Le dehors se résumait pour elle au petit jardin clôturé
dans lequel les malades pouvaient se balader (sous surveillance, bien entendu).
Aussi fut-elle surprise de réapprendre à vivre. On la laissa trois mois vivre
comme elle le souhaitait, sous surveillance, en foyer pour jeunes. Puis, au vu
de ses extraordinaires capacités intellectuelles, on l’intégra à la Whammy’s
House, où elle vient tout juste d’arriver. La suite, c’est à nous tous de l’écrire…




ÓBehind
t
he
P
CÓ



[/center]


Comment tu t’appelles
?
(Facultatif)


Haha, this is a secret. Je peux me nommer Sarkozy, Pedobear ou Caca, qui
sait.


Pseudonyme :

Mmh j’en ai plusieurs, Atal, Ardate, Nikita.

Comment as-tu trouvé le forum
?
(Annuaire des forums, partenaire,
pub..)


Très bien géré !

Comment est le design
?


j’aime beaucoup, par ailleurs quelqu’un sait-il faire les avatars ? Car
je ne sais pas les faire et j’aurais forcément des ennuis avec la taille…


Age :

17 ans

Mangas préférés :

Death Note, Deadman Wonderland, Bleach, Trinity Blood etc

Personnage préféré dans DEATH NOTE
:


Ce cher vieux L !

Autre chose a ajouter
?


Le caca, c’est la vie. Et je ne sais pas ce que c’est que ce gros « CODE »
écrit juste en dessous de ça, donc je le laisse en attendant de savoir ce que
je suis sensée y mettre


CODE :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Atal, child of a bloody Moon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloody moon - Wayne C. Blackwood
» Trial - Lune de Sang (Bloody Moon) - à partir du 22/11
» Lune de Sang (Bloody Moon)
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House  :: { New Visitor ? } :: Identity Cards :: Fiches en cours-
Sauter vers: